Rendez-vous aussi sur :

art nOmad : la page Facebook // le compte Twitter // la page Google + // la chaîne YouTube
art nOmad se manifeste ! :
le blog du livre papier
// la page Facebook du projet éditorial tOtal
une oeuvre près de chez toi : le blog du nouveau dispositif d'intervention art nOmad // la page Facebook du dispositif // le compte Twitter du dispositif
art nOmad en incitations à commettre de l'art : Tumblr(1)
1re Biennale art nOmad : le blog d'une 1re biennale en camion // la page Facebook de la 1re Biennale art nOmad // le blog des contributions artistiques à la 1re Biennale art nOmad
le blog de l'oeuvre participative "accroche-cOeurs" conçue et installée en 2016 à Anglet, dans le cadre de la résidence art nOmad à la Littorale #6 - Biennale internationale d'art contemporain (organisation : Ville d'Anglet, commissariat : Paul Ardenne)

17.2.11

art nOmad à Paris, J-2 : Demandez le programme !


Du 19 au 27 février 2011, dans le cadre du Salon International de l’Agriculture à Paris-Porte de Versailles (Parc des Expositions, Pavillon 7.2), art nOmad se fait Titilleur de papilles en chef au Stand de la Région Limousin.

Pour la deuxième fois, la Région Limousin et le Comité Régional du Tourisme ont invité l’association art nOmad à diffuser ses actions — parfois sous forme de performances — vers petits et grands de toutes nationalités. Valoriser le patrimoine culinaire et imaginaire des Limousins — et par extension de chacun — est l’enjeu principal de cette intervention hors normes. C’est donc au cœur d’un marché fermier qu’un drôle de véhicule colporteur de l’art contemporain (à l’image des camions ambulants de nos campagnes) déploiera au grand public ses ateliers sur mesure, tous les jours de 9h à 19h, lors de la vente privée du mardi 22, de 20h à 22h et jusqu’à 23h le vendredi 25 février. Chacun est incité à mettre la main à la pâte et à s’inscrire à sa façon dans cette œuvre en partage.


Une œuvre participative et collective…
Les habitants du Limousin, Premiers Ambassadeurs de leur Région — qui avaient déjà répondu massivement en 2006 à un appel à participation ayant permis de constituer le fameux cabinet de curiosités Limousines — ont à nouveau été sollicités. Pour cette édition 2011, un appel à contribution a ainsi été lancé dans chaque département de la Région (à Brive, Felletin et Le Dorat), permettant à tout un chacun de nous envoyer une image d’une de ses mises en scène gastronomiques et artistiques (avec des produits du Terroir) qui fera partie d’un diaporama projeté tout au long du Salon. Et le résultat est une fois de plus au-delà de nos espérances ! Nous avons en effet réuni plus d’une centaine d’envois, d’une diversité réjouissante : du découpage (sanglant!) de carcasses de viande, en passant par des producteurs prenant la pose (avec humour) au côté de leurs troupeaux ou dans leurs arbres, des petits plats confectionnés avec amour et simplicité, aux soirées délirantes où les  boudins se transforment en super-héros, les Limousins n’ont cessé de nous surprendre, et toujours avec une générosité débordante !


Des ateliers tout public à croquer...
Nous faisons le pari que le public se laissera emballer en s’essayant à des techniques  diverses et variées. En fonction de l’atelier choisi, on pourra ainsi découper/coller (photocopies, papier et cartons d’emballages), assembler (ustensiles de cuisine et autres objets de récupération), peindre, dessiner, sculpter (des aliments et éléments naturels ou pas)...
Des référents artistiques viendront nourrir les thèmes abordés et enrichir les productions. Pour cela, ouvrages illustrés, extraits de textes et nombreuses images seront mis à disposition des participants. Tous les participants pourront repartir en arborant leur Méga-Toque aux couleurs du Limousin ou leur Tablier de la Frairie des Gros-Ventres… À moins qu’ils ne fabriquent d’exceptionnels Sets-à-tisser… Bref, c’est à nouveau le temps de mettre à l’honneur cet art de faire partager nos savoir-faire et de mélanger avec délicatesse et humour, gastronomie et art contemporain. À nous de faire déguster des préparations hybrides qui sauront mettre en éveil yeux et papilles ; à chacun de concocter sa recette dont lui seul aura le secret !


Des expositions et des installations au goût du jour…
Dans la vitrine du véhicule, il y a… Après avoir fait son marché, la Brigade des MégaChefs mettra à disposition les ingrédients nécessaires à des compositions parfois hautes en couleur. Et toujours dans l’idée de brouiller les pistes et de jouer avec les artifices, certains produits du jour seront mélangés à d’autres éléments beaucoup moins naturels ! Ainsi, à l’image de nos Agriculteurs qui sculptent le paysage rural, nos convives s’essaieront, selon leur inspiration, à l’art du dressage et de la mise en scène, avec des aliments dont certaines saveurs et textures auront pour vocation d’éveiller de précieux souvenirs.


Des moments de performance à en suspendre plus d’un…
Afin de surprendre et d’interpeller le public, tout un panel d’ingrédients et d’ustensiles seront mis chaque jour à disposition. Loin de certaines propositions lisses et réchauffées, nous ferons la part belle à l’humour et à la poésie en offrant aux visiteurs l’occasion unique de découvrir les facéties de notre légendaire Cuistot volant ou d’assister à un Petit Festin Perpétuel sur le toit du Limousin. Étrange paradoxe étant donné la grande fréquentation des lieux, le public pourra assister à une Conférence confidentielle — à hayons fermés — qui se déroulera dans le ventre du véhicule art nOmad le lundi 21 février après-midi.


Une Brigade prête pour le coup de feu…
Composée essentiellement d’artistes plasticiens du Limousin, l’équipe est renforcée pour cet évènement par d’autres artistes et étudiants de l’école des Beaux-arts de l’Ile-de-France et d’Auvergne, et aussi de l’ERBA Besançon, École Régionale des Beaux-arts —partenaire de l’évènement.

Nos MégaChefs sont : Nicolas Savoye, plasticien bidouilleur de poésie mécanique (43) // Émilie Sévère, jeune artiste et étudiante à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris (75) // Michel Soudée, artiste plasticien et ancien étudiant de l’Ecole des Beaux Arts de Paris (75) // Lætitia Mangeret, artiste plasticienne et ancienne étudiante de l’ENSA Limoges (87) // Aurélie Verlhac, artiste plasticienne (87) // Julien Cadoret jeune artiste et ancien étudiant de l’ERBA Besançon, École Régionale des Beaux Arts (25) // Sumeng Liu, jeune artiste et étudiant en 4ème année à l’ERBA Besançon, École Régionale des Beaux Arts (25) // avec la contribution de Renaud Pélissier, modeleur-pilote-maquettiste (87) et d’Éloïse Nedellec, graphiste et designer culinaire (58), tous deux anciens étudiants de l’ENSA Limoges // et Clorinde Coranotto, plasticienne entremétologue et directrice d’art nOmad, ancienne étudiante des Ecoles d’Art de Toulon, Strasbourg et de Besançon (87).

Lors de la Conférence confidentielle (ou Colloque performatif) du lundi 21 février, interviendront trois enseignants à l’ERBA Besançon, École Régionale des Beaux-Arts : Valentine Verhaeghe (chorégraphe et performeuse), Michel Collet (performeur) et Max Perroz (dessinateur de bandes dessinées) ainsi que Laurent Devèze (philosophe et directeur de l’ERBA Besançon, École Régionale des Beaux-Arts).

« Cette intervention intitulée Les bucoliques, portera sur la création dans les espaces intermédiaires, ruraux ou urbains, expériences radicales, inclusives, contextuelles et permettra d'ouvrir le débat sur l'art en action et ses enjeux, entre champ et hors-champ, dans le territoire. » (Michel Collet)

Le fond des choses où l’art de marier les paradoxes...
bon & mauvais goût // authentique & pastiche // espace privé & espace public // caché & révélé // fond & forme // accessible & réservé // amateur & professionnel // grand & petit // superflu & essentiel // utile & inutile // beauté & laideur // rebelle & consensuel // immatériel & tangible // consommation & engagement // spectaculaire & modeste // trop & pas assez // spéculation & action // etc.


Des artistes qui ont nourri nos recherches...
Giovanni Anselmo // Giuseppe Arcimboldo // Kader Attia // Aziz + Cucher // Matthew Barney // Joseph Beuys // Michel Blazy // Alain Bublex // Sophie Calle // Helen Chadwick // Michel Collet // Marinette et Henri Cueco // Michel De Broin // Wim Delvoye // Jimmie Durham // Robert Filliou // Massimo Guerrera // Gilbert & Georges // Michel Giroud // Félix Gonzales-Torres // Subodh Gupta // Fabrice Hyber // Joël Hubaut // Michel Journiac // Christine Lebel // Natacha Lesueur // Paul Mc Carthy // Raoul Marek // Georges Méliés // Vik Muniz // Julien Prévieux // Zeger Reyers // Jason Rhoades // Dorothée Selz // Daniel Spoerri // Gilles Stassart // Jana Sterbak // Jean Tinguely // Ben Vautier // Valentine Verhaeghe // etc.
Cinéastes : Claude Chabrol // Marco Ferreri // Peter Greenaway // Tsui Hark // Agnès Varda // etc.

11.2.11

Tous les envois de nos talentueux Limousins !

La brigade des chefs d’art nOmad tient particulièrement à remercier et à féliciter goulûment tous les participants pour les nombreuses et délicieuses photographies qu'ils lui ont envoyées.




Planche n°1 :  
Série des producteurs de Saint Léonard de Noblat, par Chloé et Adélaïde, les super-filles de l'OTSI : 
1. Jean-Pierre Jandeau, apiculteur gourmand
2. Corinne Tourbier, Flagrant délit de gourmandise
3. Clément Achard, Éleveur à la peau douce (porc et bœuf)
4. Frédéric Clédat, Éleveur attentionné
5. Loïc Cadet, Éleveur–entraîneur
6. Émile Redon, Saltimbanque des campagnes
7. Pascal Babaudou, Producteur acrobate (pommes et dérivés)
8. Jean-Luc Monteil, Producteur malicieux (porc et boeuf)/ Bernard Poulidor, Boucher complice 

9. Rémi Ribière, Producteur pédagogue (bœuf), Tina Gardienne de génisses
10. Jean-Louis Gouissem, Pâtissier samouraï
11. Guy Touzet, Producteur-coiffeur (mouton et bœuf)
12. Jean-Michel Moreau, Éleveur qui murmurait...
13. Annick et Robert Maury, Discorde à la ruche
14. Georges Beauffeny, Restaurateur amoureux
15. Aurélien et Iris Boudet, éleveurs de père en fille
16. Béatrice Parent et Vincent Coignac, Les délices de l’amour
17. Frédéric Martel, Producteur impliqué (lait)
18. Patrick Bataille, À la recherche de la Toison d’Or
19. Florence Péchoux, Et les moutons seront bien gardés
20. Yannick Poutaraud, Éleveur tranquille
21. Valérie et Stéphane Colignon, Pâtissiers... rugbymen!
22. Roland Van Rooij, Producteur au bois dormant (pommes et dérivés)

Planche n°2 :  
Par le bouillonnant collectif Laure Desages/Delphine Barry/Yann Karaquillo/Julien Michel :
44. Banane foncée
45. Boucolat
46. Boudin bijou
47. Cocktail
48. Collier
49.
Le monstre
50. Portrait du héros
51. Profil du monstre
52. Séchage
53. Super Boudin
54. Tableau
55.
Tombé du ciel
56. Un ver
57. Vo 

Planche n°3 :
23/24/25. De Corinne Bouissou, productrice de safran à Séreilhac (Haute-Vienne)
26/27/28. De Bernard Berthaux, des « mets délicieux » préparés par sa femme Marie-Rose, tient-il à préciser : Pain de poisson assorti de crevettes et accompagnés de la pâture du jardin; en haut, salade de choux rouge avec des pommes Granat et des raisins / Coq au vin accompagné de pommes de terre vapeur / Lapin aux pruneaux accompagnés de pommes de terre vapeur.
De 29 à 32 : De Ludovic Combe de l’Association Pays'Sage de Flayat (Creuse)
Illustrations du livret de recettes Aux Saveurs de Millevaches édité en partenariat avec le Parc Naturel Régional de Millevaches.
De 33 à 38 : De Muriel Villejoubert, de l’Association Pays'Sage de Flayat (Creuse)
Ces photographies ont été prises lors des soirées « culturelles et gourmandes » des Bistrots d'Hiver et Saveurs d'Automne, organisées par l’Association.
39. De Virginie Belloy, Roulé automnal (biscuit garni de confiture de châtaignes maison chocolat tiède et quelques grains de pollen de châtaignier).
De 40 à 43. De Anne Courgnaud.
58. De Claude Jusiak, Gaufres et confiture.
59. De Philippe Manteau - Photographie © Philippe Manteau
De 60 à 62. De Nadine Kergosien.

Planche n°4 :
63. De Martine Suchaud Romain, De la laine au gigot ou de la brebis à l'agneau
« Les écheveaux de laine de pays proviennent de la Filature Terrade à Felletin, et le gigot d'agneau Limousin de l'élevage Couturier Hubert et Catherine à Gioux, les haricots du potager. »
64. De Pierre Caunet, Las gogas de La Noalha, fabrication des boudins pendant l'hiver 2010.
La photographie nous a été envoyée par Jean-Marie Caunet, le père de Pierre Caunet.

De 65 à 82. De Michel Ensergueix, directeur du Blason Prestige.
83/84. De Laurie Pailler, qu’avons-nous au menu aujourd’hui ?  
85/86. De Clorinde Coranotto.