Rendez-vous aussi sur :

art nOmad : la page Facebook // le compte Twitter // la page Google + // la chaîne YouTube
art nOmad se manifeste ! :
le blog du livre papier
// la page Facebook du projet éditorial tOtal
une oeuvre près de chez toi : le blog du nouveau dispositif d'intervention art nOmad // la page Facebook du dispositif // le compte Twitter du dispositif
art nOmad en incitations à commettre de l'art : Tumblr(1)
1re Biennale art nOmad : le blog d'une 1re biennale en camion // la page Facebook de la 1re Biennale art nOmad // le blog des contributions artistiques à la 1re Biennale art nOmad
le blog de l'oeuvre participative "accroche-cOeurs" conçue et installée en 2016 à Anglet, dans le cadre de la résidence art nOmad à la Littorale #6 - Biennale internationale d'art contemporain (organisation : Ville d'Anglet, commissariat : Paul Ardenne)

18.12.15

petites Fricassées d'oeuvres à domicile, deuxième !

Rappel :
Sur le principe de ses "petites Veillées vidéo à la maison" limousines, art nOmad propose ses "petites Fricassées d'oeuvres à domicile" essonniennes, depuis novembre 2015 et jusqu'en juin 2016, à raison d'un samedi par mois. Il s'agit d'une intervention chez l'habitant, à l'initiative du Domaine départemental de Chamarande (conseil départemental de l'Essonne) durant laquelle de courageux hôtes et leurs invités pourront découvrir le temps d'un après-midi, dans leur salon, deux oeuvres issues de la collection du Fdac Essonne  - une vidéo + une oeuvre "tangible"(sculpture, installation...) - puis en débattre... Et, si le coeur leur en dit, il se pourrait même qu'ils soient incités à commettre joyeusement de l'art !


La 2e petite Fricassée aura donc lieu ce samedi 19 décembre, à Itteville, dès 15h.

Au menu du jour :

Myriam Mechita, Le sommeil, 1997, fonte d'aluminium, 56 x 42 x 8 cm.

Myriam Mechita est née en 1974 à Strasbourg.
 Elle vit et travaille à Paris et Berlin.
« L’étrangeté du monde, le manque et le désir, moteurs premier de création, animent l’œuvre de Myriam Mechita d’un souffle parfois violent. La vie et la mort, la souffrance et le plaisir, le noir et la couleur, se heurtent dans ses sculptures, installations et dessins, d’une manière tour à tour sophistiquée et radicale, dans la tradition des vanités. Dans de nombreuses œuvres de l’artiste, les idées (souvent noires) de départ, de mort, d’adieu, sont très présentes, mais comme rattachées à la vie, maintenues en elle, par des liens de peu de poids, fragiles et colorés comme des perles, ou encore des paillettes, des broderies, de la joaillerie… Le travail de Myriam Mechita explore la temporalité et l’illusoire : "Mes productions refusent la solidarité, l’harmonie, la fusion ; je décèle toujours un questionnement sur le temps et son insaisissable fuite." Le désir de vie et de liberté, l’angoisse de mort imminente se confrontent ainsi dans l’œuvre de Myriam Mechita, fascinée depuis sa plus tendre enfance par la peinture d’un Fra Angelico. » (Paul Ardenne)

Le sommeil est une sculpture en fonte d'aluminium (la première sculpture en fonte de matériau réalisée par l'artiste), elle représente un chien couché au sol (celui de l'artiste, avec lequel elle a vécu pendant 17 ans), dont le regard et autres détails expressifs ne sont pas perceptibles. Il s'agit selon les propres mots de Myriam Mechita d'une « flaque de beauté au sol, un miroir endormi »...

+

Deimantas Narkevicius, Disappearance of a Tribe, 2005, film vidéo Betacam SP transféré sur DVD noir et blanc, 10 min.


Deimantas Narkeviciu
s est né en 1964 à Utena, en Lituanie. Il vit et travaille à Vilnius, en Lituanie.
« Sculpteur de formation, Deimantas Narkevicius a développé par la suite un travail sur la narration à travers le film et la vidéo. Le sujet central de cette œuvre est l’exploration de l’Histoire à partir d’un point de vue vivant et subjectif. Deimantas Narkevicius observe l’Histoire récente comme une méthode de travail. Il choisit d’en appréhender certains moments afin de mieux comprendre les phénomènes physiques et psychologiques de notre contemporanéité. Cette recherche remet en question de façon permanente sa propre position. »  
Source : http://www.gbagency.fr/fr/19/Deimantas-Narkevicius/#!/Presentation/site_textes/76

« Le film Disappearance of a Tribe consiste en une succession de photographies, reconstituant l’histoire d’une famille. Les images montrent une vie ordinaire sous l’ère soviétique et cette expérience d’un temps qui semble totalement révolu aujourd’hui. Disappearance of a Tribe est la continuation d’une série d’œuvres interrogeant cette période du radical-socialisme prenant place dans l’Europe de l'est d’après-guerre. »
Source : http://www.gbagency.fr/fr/19/Deimantas-Narkevicius/#!/Disappearance-of-a-Tribe/site_medias_listes/20

26.11.15

petites Fricassées d'oeuvres à domicile, première !

Sur le principe de ses "petites Veillées vidéo à la maison" limousines, art nOmad proposera ses "petites Fricassées d'oeuvres à domicile" essonniennes, dès novembre 2015 et jusqu'en juin 2016, à raison d'un samedi par mois.
Il s'agit d'une intervention chez l'habitant, à l'initiative du Domaine départemental de Chamarande (conseil départemental de l'Essonne) durant laquelle de courageux hôtes et leurs invités pourront découvrir le temps d'un après-midi, dans leur salon, deux oeuvres issues de la collection du Fdac Essonne  - une vidéo + une oeuvre "tangible"(sculpture, installation...) - puis en débattre... Et, si le coeur leur en dit, il se pourrait même qu'ils soient incités à commettre joyeusement de l'art !

La 1re petite Fricassée aura donc lieu ce samedi 28 novembre à Chamarande, dès 15h.

Voici, en avant première, un léger épluchage des oeuvres choisies et cuisinées dans l'après-midi :

Cécile Paris, Entournée, 2002. 
Vidéo en boucle - durée : 6’13’’. Musique de Renaud Rudloft


Cécile Paris est née en 1970 à Nancy. Elle vit et travaille à Paris.
« Cécile Paris s'attache aux potentiels fictionnels de l'image et du son. La ville et ses cultures est, pour elle, un terrain de jeu à découvrir, expérimenter et inventer. Elle puise dans les formes dites populaires dans un véritable travail de reprise, au sens musical du terme. Rejouant et rechargeant un héritage culturel occidental, elle mène en creux une mise en question de la (dé)construction de l'identité. Avec une esthétique bien balancée, un rapport d'énergie et de sentiment créé par le son et l'image, l'écriture en image de Cécile Paris travaille le micro-récit qui s'épanche au frottement de la rêverie personnelle. (…) Pas de montage, pas d'effets, pas d'histoire mais comme une chanson, un refrain fait d'images, elle offre une vision personnelle d'un monde où flotte un parfum de regret, quelque chose de romantique mêlé à une rébellion masquée. »
Source : Extrait du texte « Statement » à retrouver dans son intégralité sur le site internet de l’artiste à l’adresse : http://www.commelaville.net/texte/t_01/t_01.html 
(consulté le 15/11/2015)


« Entournée sonne comme un programme (un autoportrait ?). Une femme joue de la guitare, seule sur le tertre d’un rond-point. Grands gestes sans nécessité. Elle en rajoute, en fait trop au point de paraître totalement absorbée par son film intérieur, Guitar hero dérisoire et néanmoins grandiloquent. Le mouvement circulaire de la caméra, la bande-son entêtante, liée et pourtant totalement dissociée de l'image, tout contribue à exacerber l'étrangeté hypnotique de la vidéo. À affirmer une toujours possible posture de délectation. L'image : une cause perdue d'avance ? Alors pourquoi ne pas justement s'y abîmer ? »
Source : Extrait d’un article de Frank Lamy paru dans Beaux-arts magazine n°226 en 2003 à retrouver dans son intégralité sur le site internet de l’artiste à l’adresse : 
http://www.commelaville.net/texte/t_08/t_08.html (consulté le 15/11/2015)


Laurent Perbos, Le plus long ballon du monde, 2003. 
Ballon de football en cuir, 175 x 35 x 35 cm.

Laurent Perbos est né en 1971 à Bordeaux. Il vit et travaille à Marseille.
« Travaillant des champs et des médiums divers et diversifiés, [les] entreprises plastiques [de Laurent Perbos] touchent principalement à des activités de masse et de divertissement, issues de cultures populaires (tel le jeu, le sport, les records…), à ce qu'il appelle des “mythologies sociales”. Pratiquant le leurre et le simulacre, l'esthétique de l'échec ou de l'idiotie, il interroge les possibilités inter-relationnelles et ludiques de l'art, et s'approprie, avec ironie et dérision, le domaine des pensées collectives qu'il fait support de son travail. Usant des déplacements et des décalages pour mettre en question son environnement et perturber l'ordinaire, il fait du détournement un véritable système de travail. »
Source : Extrait d'un article de Leila Quillacq, pour l'exposition « Marseille Artistes Associés 1977-2007 » au MAC de Marseille en 2007, à retrouver sur le site « Documents d’artistes » à l’adresse : http://documentsdartistes.org/cgi-bin/site/affiche_art_web.cgi?&ACT=2&SEL=reperes&ID=195 (consulté le 15/11/2015)


« Ce qui est intéressant dans le football, c’est que beaucoup de gens s’y intéressent. Le football, c’est de la fausse démocratie. C’est un dialogue, qui tourne parfois à l’engueulade, devant des milliers de personnes impuissantes. L’art offre toutes les libertés. Notre environnement devient un immense terrain de jeu où l’on peut intervenir sur tout et à tout moment. Le fait d’être artiste me donne tous les droits. Il est plus facile pour un artiste d’être Maradona que pour un footballeur d’être peintre. Dans ma pratique (…) le spectateur se voit proposer des jeux, a priori bien définis, qui, à un moment donné, s’éloignent de leurs buts, transgressent leurs règles et proposent une autre réflexion sur les notions d’échec, de compétitivité, de divertissement ou de travail. »
Source : extrait d’une interview de Laurent Perbos par Valérie Paillé pour le magazine
SoFoot en 2005, à retrouver dans son intégralité sur le site « Documents d’artistes » à l’adresse : http://www.documentsdartistes.org/artistes/perbos/rep-sofoot.html (consulté le 15/11/2015)


Petit compte-rendu imagé à suivre, bien sûr !

art nOmad se manifeste à la médiathèque Markoff de Nexon !

Poursuite du petit périple d'un projet éditorial à multiples facettes !

Expositions de pièces originales - et en dérive - du livre papier art nOmad se manifeste ! retraçant le parcours d’un projet artistique en partage et à dimensions variables.

À découvrir aux heures d'ouverture de la médiathèque, dès demain et jusqu'au au 2 janvier 2016.

Vernissage le jeudi 3 décembre à 18h.


Image ci-contre : zOOm sur unes des pièces exposées, à découvrir en situation (et déchaussé !)
Clorinde Coranotto,
famille des 26 tapis en dérive (2014).
90 cm de diamètre. Impressions poil par poil sur tapis (à partir de photographies numériques de Marie-Pierre Saunier) de différentes cartes et pages de carnets de bord de Clorinde Coranotto. Cette collection — créée spécialement pour les expositions à vivre d'
art nOmad se manifeste ! — témoigne du parcours de la plasticienne-entremétologue depuis 1999.

18.11.15

Nouvelles sorties de garage !


Dès demain, encore tout ému de sa 1re Biennale mais les phares joyeusement braqués vers de nouveaux horizons, notre beau zèbre redevenu rouge & vert, reprend les rOutes du Limousin et d'ailleurs !

Cette semaine, jeudi 19 novembre :
une journée de formation spéciale bibliothécaires, à la médiathèque d'Ambazac, organisée par la Bibliothèque départementale de prêt de la Haute-Vienne. Le thème : "petits Trucs de plasticiens pour apprivoiser l'espace".

La semaine prochaine, samedi 28 novembre :
C'est en Essonne que l'animal est attendu, pour sa 1re "petite Fricassée d'oeuvres à domicile", à l'initiative du domaine départemental de Chamarande. Au programme : installation éphémère / rencontre chez l'habitant de deux oeuvres à faire dialoguer, issues de la collection du FDAC Essonne : une vidéo : Entournée de Cécile Paris + une sculpture : Le plus long ballon du monde de Laurent Perbos.

Affaires à suivre, donc !

Et bonne rOute à vous, bien sûr !

11.10.15

RDV à l'ENSA Limoges vendredi 16 octobre de 18h à 20h30 pour le vernissage de la 1re Biennale art nOmad !

Photo : Marie-Pierre Saunier

















Bien sûr, il y aura ce même soir du vendredi 16 octobre"Les Petits Ventres" à Limoges... mais avant, il ne faudra surtout pas louper :

- de 18h à 18h30 : la lecture de "Sublime de Voyage", l'exposition embarquée dans le VAN par Paul Ardenne, commissaire,
- de 18h30 à 19h15 : le cours de l'art de derviche tourneur égyptien avec Kareem GaD, mais attention, il est préférable de ne pas manger dans les deux heures qui précédent le cours !,
- de 19h15 à 19h45 : la présentation de cette première biennale en camion et des membres de ce convoi exceptionnel par Clorinde Coranotto,
- de 19h45 à 20h : le baptême doré du VAN avec échanges avec l'assemblée,
 et de 20h à 20h30 : le pot avec les fameux petits pâtés maison autour du camion.


Avec le parrainage du ministère de la Culture et de la Communication.

Ce projet est cofinancé par l’Union européenne. L’Europe s’engage en Limousin avec le fonds européen de développement régional. Avec le concours de L’État (ministère de la Culture et de la Communication - direction régionale des affaires culturelles du Limousin), de l’Institut français, de la région Limousin et du conseil départemental de la Haute-Vienne.


29.9.15

Découvrez notre projet de biennale dans l'émission " Un temps de Pauchon " sur France Inter !

Écoutez ici l'émission d'Hervé Pauchon du 28 septembre 2015 intitulée : « C’est un truc qui n’existe pas encore … » et découvrez en image que la Toison d'or de l'artiste Freddy Pannecocke nourrit tout aussi bien (mais autrement) qu'un bon Kebab,  que les Bottes de l'artiste Rachel Labastie ne sont pas en plastique (bien que cela soit fantastique !) mais en céramique et enfin, que si le Cheval d'or de l'artiste Tïa-Calli Borlase "n'a pas de jambes", cela ne l’empêche pas d'en embarquer plus d'un dans son sillage !

Des remerciements à Hervé Pauchon (journaliste à France Inter) qui nous a fait le grand plaisir d'être à nos côtés lors de ce lancement "inoubliable " sur le parvis du Palais de Tokyo à Paris ce 13 septembre 2015 de midi à minuit !










Freddy Pannecocke
Toison d’or, 2014. Peau de mouton, peinture dorée, crochet de boucher. 170 x 40 cm.















Rachel Labastie
Bottes, 2012. Céramique et enfumage. Deux fois 36 x 10 x 28 cm.









Tïa-Calli Borlase
Le Cheval d'or de Pisanello, 2015. Sculpture en cuir et élastique sur support en bois et métal, accompagnée d'une vidéo. Dimensions variables.







18.9.15

Téléchargez la carte du Sublime et devenez incollable sur la 1re Biennale art nOmad !

Téléchargez ici (en français et en anglais) la carte du Sublime avec :
côté face (ici même sur l'image) : Sublime de Voyage, l'exposition embarquée des 20 talentueux artistes choisis par Paul Ardenne, commissaire
et
côté pile : le parcours et les structures d'accueil de la 1re Biennale art nOmad - une biennale en camion, une performance conduite par Clorinde Coranotto, artiste et directrice artistique de la biennale

Photo : Marie-Pierre Saunier


















Merci à toute l'équipe du Palais de Tokyo à Paris pour nous avoir offert ce 13 septembre dernier son sublime parvis pour lancer notre première Biennale art nOmad - une biennale en camion, ainsi qu'à tous nos amis qui sont venus nombreux nous encourager !

Assemblée générale en vue !

L'association art nOmad a le plaisir de vous inviter à son assemblée générale ordinaire qui se tiendra :

vendredi 2 octobre à 20h30, 
dans la "salle des jeunes", près de la mairie d'Arnac-la-Poste (87160).

Bonne rOute à tous en attendant !

16.9.15

*** Appel à contribution artistique ouvert à tous ! ***

Pour la 1re Biennale art nOmad - Sublime de Voyage

Envoyez-nous par mail (biennaleartnomad@orange.fr) un brin de votre « sublime » : une création personnelle sous forme d’image(s), de texte(s) ou de son(s). Celle-ci sera diffusée sur le blog consacré à notre biennale en camion et exposée tout au long du parcours, du 21 au 25 octobre prochains, d’Arnac-la-Poste à Venise !

Date limite des envois : dimanche 18 octobre à 23h59.

+ d’informations : https://biennaleartnomad.wordpress.com et 06 32 82 36 26.

À partager sans modération !









8.9.15

Lancement de la 1re Biennale art nOmad sur le parvis du Palais de Tokyo : J-5 !

Pour encourager tous les artistes de la 1re Biennale art nOmad, n'hésitez pas à cliquer sur le lien :  

http://www.palaisdetokyo.com/fr/events/art-nomade


Merci à Charlotte Beaufort, Janet Biggs, Tïa-calli Borlase, Morgane Callegari, Kelly Cavadas/Laura Miles, Mat Collishaw, mounir fatmi, Shaun Gladwell, Ali Kazma, Rachel Labastie, Fred Mars Landois, Fabrice Langlade/Léo Haddad, Myriam Mechita, Maro Michalakakos, Freddy Pannecocke, Laurent Perbos, Frank Perrin, Emmanuel Régent, Mario Rizzi et Julien Serve, auxquels vont se joindre les écrivains Jean-Philippe Rossignol et Frank Smith, la galeriste Barbara Polla et aussi à notre commissaire en "or" : Paul Ardenne !



Clorinde Coranotto, Dessin en vue de l'intervention sur le parvis du Palais de Tokyo,
2015. Dessin sur papier aluminium souple noir et mat. 33 x 33 cm.





5.9.15

Rdv dimanche 13 septembre à 17h sur le parvis du Palais de Tokyo pour une conférence de presse décalée !














Pour découvrir le programme de la 1re Biennale art nOmad, RDV à 17h sur le parvis du Palais de Tokyo autour du Véhicule art nOmad !

Après cette conférence de presse, nous vous invitons à partager toujours autour du camion un verre et quelques terrines faites "maison" !
http://palaisdetokyo.com/fr

En savoir + : http://palaisdetokyo.com/fr/events/art-nomade

2.9.15

Communiqué de presse

Lancement de la 1re Biennale art nOmad - une biennale en camion - avec Sublime de Voyage, une exposition embarquée sous le commissariat de Paul Ardenne
Rendez-vous le dimanche 13 septembre 2015, de midi à minuit, sur le parvis du Palais de Tokyo (13, avenue du Président Wilson, 75116 Paris)

Afin de lancer sa 1re Biennale — une biennale en camion — ralliant Arnac-la-Poste à Venise du 21 au 25 octobre, art nOmad (centre d'art d'intervention et de recherche en entremétologie) vous invite à vivre une performance protéiforme, ouverte à tous.
Elle se déroulera le jour de clôture de la saison estivale du Palais de Tokyo, dont la thématique « le bel aujourd'hui », rejoint idéalement la sienne : « Sublime de Voyage ».

Tout au long de la journée, vous pourrez :

  • Découvrir en avant-première, dans le Véhicule art nOmad, une partie de l’exposition de la biennale — « Sublime de Voyage » — réunissant 20 artistes internationaux choisis par Paul Ardenne, commissaire, en hommage à l'artiste américain James Lee Byars (1932-1997), dont l’œuvre plasticienne est connue pour sa constante quête d’une beauté supérieure ;
  • Prendre connaissance du trajet emprunté par cette biennale atypique et des rendez-vous proposés à l’occasion de ses diverses haltes ;
  • Rencontrer certains des artistes exposés, le commissaire, ainsi que l'équipe de ce prochain convoi exceptionnel conduit par Clorinde Coranotto plasticienne-entremétologue ; 
  • Assister à l’activation d’une antenne de diffusion radiophonique mobile ;
  • Participer librement à un workshop avec l’équipe art nOmad et des étudiants de l'ENSA Limoges — en vue de la réalisation d’une « Carte du Sublime » sur le parvis du Palais ;  
  • À 17h, assister à une conférence de presse décalée — avec appel à contribution artistique ouvert à tous — suivie d'un verre à 18h.

Les composants de la 1re Biennale art nOmad
 

Les artistes de l’exposition embarquée

Charlotte Beaufort, Janet Biggs (États-Unis), Tïa-Calli Borlase, Morgane Callegari, Kelly Cavadas/Laura Miles (Suisse), Mat Collishaw (Grande-Bretagne), mounir fatmi (Maroc), Shaun Gladwell (Australie), Ali Kazma (Turquie), Rachel Labastie, Fred Mars Landois, Fabrice Langlade/Léo Haddad, Myriam Mechita, Maro Michalakakos (Grèce), Freddy Pannecocke, Laurent Perbos, Frank Perrin, Emmanuel Régent, Mario Rizzi (Italie), Julien Serve.

Focus sur la 1re Biennale art nOmad du 21 au 25 octobre
Il s’agit d’un projet hors norme et expérimental destiné à rallier la 56e Biennale d’Art de Venise, depuis le siège de l'association à Arnac-la-Poste. Au cours du trajet des haltes sont prévues, donnant lieu à une présentation spécifique de l’exposition. Mais, dans une volonté de partager et d'enrichir cette aventure artistique et humaine singulière et de faire « performance-procession » collective, le Véhicule art nOmad (« Van ») ne sera pas seul au départ du voyage : différentes équipes à bord de différents véhicules donneront vie à un convoi exceptionnel et la totalité des personnes engagées dans ce petit périple se retrouvera lors des haltes et autres pauses performées, ainsi qu'à Venise. D'autre part, des ateliers d’arts plastiques interactifs ouverts à tous s'organiseront pendant les temps d'ouverture de l'exposition itinérante. Enfin, la transmission étant toujours au coeur de la démarche créative et de recherche d’art nOmad, sont également prévus : l'activation d'une radio mobile et éphémère, la diffusion d’un journal de bord via le web (blog spécifique + réseaux sociaux) retraçant cette biennale itinérante de A à Z ; la réalisation d’un road movie ; la création d'une édition (papier et numérique) et d'une exposition particulières.

Focus sur le workshop du 13 septembre
Le principe est d'inciter tout un chacun à créer une partie de la « Carte du Sublime », à déployer selon son propre mode, sur celui de l’aléatoire ou à partir de phrases piochées ou de graphiques mis à disposition et déclinés sur la thématique du sublime. Le point de départ sera le Van placé devant les escaliers de la porte d’entrée du Palais. Autour de celui-ci, des artistes et des étudiants accompagneront les publics volontaires dans un moment de création collective. L'objectif sera d'envahir petit-à-petit la surface du parvis. La couverture de survie sera l'unique matériau mis à disposition, mais permettant de multiples exploitations. Car ce matériau — fortement chargé sur la plan de la symbolique — offre la possibilité de réaliser des installations ultralégères et rayonnantes. Sa texture plus ou moins plissée révèle, voire « sublime », le support qui l’accueille. Ainsi, au gré des plis, de nouvelles peaux de parvis pourront se dessiner et prendre corps sous les doigts et les yeux des participants.


Avec le parrainage du ministère de la Culture et de la Communication


Communiqué de presse à télécharger au format pdf (version française et version anglaise) : ici

31.8.15

Dispositif "une oeuvre près de chez toi" : deuxième !


Pour la deuxième année consécutive, l'association art nOmad bénéficie d'un mécénat de l'entreprise TOTAL S.A. (dans le cadre d'une convention signée entre le ministère de la Culture et de la Communication, le ministère des Sports et de la Jeunesse et l'entreprise TOTAL S.A.) permettant de financer une partie de son dispositif « Une œuvre près de chez toi ».
Ce dispositif particulier a pour objectif de sensibiliser les enfants de 6 à 11 ans à l'art contemporain et à la création :
  • sur leurs différents temps de vie : à l'école (prioritairement dans le cadre du périscolaire) mais aussi lors d'activités extrascolaires (en famille, à la médiathèque, au cœur de l'espace public...);
  • en déployant des actions innovantes encadrées par des plasticiens et des étudiants de l'école d'art de Limoges ;
  • sous différentes formes d'intervention : ateliers arts plastiques, installations, performances, conférences... et au moyen de différents médiums : photographie, infographie, écriture, dessin, peinture, sculpture, vidéo... ; 
  • en travaillant notamment autour des œuvres issues des dispositifs de la commande publique ou du 1% artistique, présentes dans ou près des établissements publics de la Région Limousin (places publiques, établissements scolaires et universitaires, médiathèques, centres hospitaliers, centres d’art, édifices du patrimoine, collections publiques) — qu’elles soient pérennes, éphémères ou évènementielles ;
  • en leur offrant la possibilité de valoriser leur travail par l'organisation d'expositions/installations et l'utilisation de différents outils éditoriaux (signalement sur le site GéoCulture, création d'un blog, d'un catalogue numérique ou papier…).

Par le biais de ce mécénat — et à condition qu'elle réponde aux critères ci-dessus énoncés — 50 % maximum du budget total de chaque opération envisagée peut-être financé par l'association art nOmad, après signature d'une convention entre elle et la structure demandeuse. Ce budget comprend la rémunération des plasticiens et étudiants intervenants, leurs frais de déplacements et d'hébergement s'il y a lieu, les frais de coordination de l'opération (part des rémunérations des deux salariées d'art nOmad), l'achat de matériel, les frais d'édition et/ou d'exposition, la mise à disposition ponctuelle et optionnelle du véhicule art nOmad.


8.8.15

Retour sur une petite bibliographie incitative à propos d'"HABITER" à Chamarande




















Voici quelques référents qui ont nourri nos recherches et que nous avons mis à disposition des participants lors des différents workshop : 

Matériaux + Art = Œuvre – Quand les artistes contemporains font appel à des matériaux naturels ou recyclés, Tristan Manco, Pyramid Editions, 2012 // Palais Idéal du Facteur Cheval : Le Palais idéal, le tombeau, les écrits, Gérard Denizeau et Michel Guillemot, Nouvelles éditions Scala, 2011 // Présence Panchounette, CAPC Musée d’art contemporain de Bordeaux, 2011 // L’or dans l’art contemporain, Anne-Marie Charbonneaux et Gérard-Georges Lemaire, Flammarion, 2010 // The map as art : Contemporary Artists Explore Cartography, Katharine Harmon, Princeton Architectural Press, 2010 // Histoire matérielle et immatérielle de l’art moderne & contemporain, Florence de Mèredieu, Collection In extenso, Larousse, 2008 // Mark Dion - The Natural History of the Museum, Archibooks, 2007 // Construire autrement, Patrick Bouchain, L’impense, Actes sud, 2006 // L’or - DADA n°113, Mango Presse, 2005 // Thomas Hirshhorn – Musée Précaire Albinet, Éditions Xavier Barral – Les Laboratoires d’Aubervilliers, 2005 // Maisons mobiles, Véronique Willemin, Collection Anarchitectures, Éditions alternatives, 2004 // Chen Zhen - Invocation of Washing Fire, Gli Ori, 2003 // Daniel Spoerri, Musée national d’art moderne – Centre Georges Pompidou Paris, 1991

11.7.15

Rendez-vous demain dimanche 12 juillet de 11h30 à 13h30 pour un "BRUNCH aux airs nOmad" au Domaine de Chamarande dans le cadre de l'exposition "HABITER" !

Retour en 3 temps sur une expérience artistique et humaine magnifique sur le territoire essonnien avec une embarcation prévue à bord du "VAISSEAU SPÉCIAL " !
Chapeau à toute l'équipe de Chamarande qui n'a pas hésité à mettre la main à la pâte et à chaque personne (petit ou grand) pour ce déménagement à tous les étages !

+ d'infos : http://chamarande.essonne.fr/






5.7.15

Rendez-vous demain au domaine de Chamarande dans l'Essonne dans le cadre de l'exposition : "HABITER "

L'équipe art nOmad prépare ses valises pour une semaine complète de workshops au domaine départemental de Chamarande ! Si l'escapade vous tente, venez nous retrouver du lundi 6 au vendredi 10 juillet, devant/dans l'orangerie de 14h30 à 16h30 et le dimanche 12 pour un brunch dans la cour du château de 11h30 à 13h30. Le thème : "Habiter" !


 


Photographie flash-back ci-contre : séance de séchage sur mon figuier des accessoires de notre tribu pour notre intervention en 2011 au Salon International de l'Agriculture à Paris. La majorité de ces objets sont issus de MAXIMUM - une ressourcerie à Mailhac-sur-Benaize qui nous fournit généreusement en matière première que nous recyclons sans cesse.

30.6.15

C'était le 27 juin dernier

De la série wOrkshops-en-Essonne-2015, voici l'épisode 2.

Grâce à l'équipe du domaine départemental de Chamarande, et toujours dans le cadre de leur exposition estivale "Habiter", le zèbre d'art nOmad avait cette fois-ci rendez-vous à Boissy-la-Rivière, entre pelouse et asphalte, fièrement greffé à la fête de l'école.

Quel délice que cette radieuse journée lors de laquelle les épatants Buccussiens ne lésinèrent pas sur l'huile de coude et les sourires, pour nous construire de curieux et très chics abris, d'insolites et poétiques objets, un bar presque-automatique, un orgue ultra-confortable, une voiture de course familiale...



26.6.15

C'était le 20 juin dernier !

art nOmad avait rendez-vous à 316 km de son berceau, en territoire ulissien, pour un workshop avec ses habitants de tous âges, sur le thème "habiter".

Sortis vigoureusement du ventre du zèbre, nos meubles limousins, apprêtés d'or pour l'occasion, rencontrèrent 3 heures durant de grands meubles essoniens tous naturels et fort accueillants. Conversation immédiate fut engagée entre eux, entraînant - de tuyaux en fausses-feuilles - des greffes joyeuses et délicates, donnant naissance à deux trônes royaux, une arche de mariage, une armoire-à-théâtre, un abri-à-oiseaux-tout-confort ainsi qu'un défilé permanent d'objets mutés, aux nouvelles fonctions bien étranges !

Puis, non sans quelques petits pincements au coeur, les meubles, comme les familles d'art nOmad et des Ulis, se séparèrent puis se saluèrent, nourris chacun à leur façon de l'expérience et de cette performance collective dont la trace sensorielle & sensible se retrouve dans les quelques clichés ci-après (puisés parmi d'autres).

Notre compagnon de route rouge & vert remballa ainsi provisoirement son or, pour pouvoir le déballer à nouveau samedi 27, toujours dans l'Essonne, mais cette-fois ci chez les Buccussiens, puis du 6 au 12 juillet au domaine départemental de Chamarande, avant de participer à d'autres aventures encore-presque-inconnues.

Mais, déjà, dans le ventre du zèbre, on entend les meubles chuchoter énigmatiquement leurs incitations : "Il faudrait NOUS ALIGNER ! // NOUS SUPERPOSER ! // NOUS INVERSER ! // NOUS ÉTENDRE ! // NOUS FAIRE POUSSER LES MEMBRES ! // NOUS AMÉNAGER UN PLAN D'HABITAT ÉPHÉMÈRE !"

Quant à l'équipe art nOmad, voici sur quelles pistes elle aimerait bien voir ses futurs hôtes essonniens danser :
...Je m'invente le parfait petit lit-monade*. // Mon espace a 7 pièces : le lundoir, le mardoir, le mercredoir, le jeudoir, le vendredoir, le samedoir, le dimanchoir. // Je vis dans un escalier, j'y mange, j'y dors et tout le reste*. // J'aplatis tout (ou/et j'utilise des surfaces planes) pour disposer d'un sol fait de dalles disparates. // Mes meubles forment une ligne droite sans fin et sont tous de même hauteur (ou je me démène pour qu'ils le soient !) // Ma fenêtre peut prendre le large. // Une commode à mon nom plutôt qu'un siège Louis Philippe ! // J'ai la table sur les épaules. // Mon bonheur du jour hésite entre le secrétaire et la travailleuse, mais c'est une encoignure ! // Un abat-jour à tiroirs // Mon meuble a 6 bras et 1 jambe // Une cage-passe-plat // Une chaise-armoire ou une armoire-chaise // Une lampe à tête de lit // Un escalier de chaises...
 *inspiration : Georges Perec, Espèces d'espaces, 1974.







16.6.15

Workshops en Essonne : épisode 1 !

Samedi 20 juin l'équipe art nOmad a rendez-vous dans la ville des Ulis, à la Maison pour tous de Courdimanche (centre social et culturel).
Au programme : workshops in situ avec les Ulissiens de tous âges, de 14h à 17h, dans le cadre de l'exposition Habiter, proposée durant toute la période estivale au domaine départemental de Chamarande.
À noter que ces mêmes Ulissiens viendront au Domaine dimanche 12 juillet, pour un "brunch" art nOmad - où sera présentée leur oeuvre collective - et où ils pourront échanger sur l'expérience qu'ils auront vécu, en compagnie de tous les autres participants au projet. En effet, nous interviendrons aussi le 27 juin à Boissy-la-Rivière, pour la fête de l'école, puis à Chamarande même du 5 au 10 juillet, toujours sous forme de workshops ouverts à tous.

Voici la feuille de route de ces workshops :
Essence des interventions
Habiter un territoire, c’est concourir à son aménagement.

Habiter, c’est donc aussi comment chacun entend meubler un espace pour qu’il devienne le sien, c’est avoir la possibilité d’y installer ses meubles, corporels ou incorporels, de les déplacer avec un diable ou à plusieurs, de jouer à les démantibuler ou à tenter des greffes inattendues, de les rendre escamotables ou impraticables, de les remplir ou de les vider, d'y résider - chacun à sa manière, en s’y installant - même si c’est l’espace d’un instant.
Préparation
En amont des interventions, il s'agira de lancer un appel à participation auprès des lieux d’accueil de la performance. En effet, afin d’optimiser les workshops et d’habiter de façon encore plus significative un espace et un temps donnés avec plus d’éléments, ces lieux d’accueil pourraient mettre à disposition des meubles que des personnes ressources auraient récupérés et stockés pour l’occasion.
Voici par exemple un essai d’annonce à diffuser sur tracts, blogs et autres :

« Résumé en deux mots du projet + :
Avis de rassemblement de meubles en tous genres :
Qu’ils soient cassés ou abandonnés, d’époque ou sans aucun style, de repos ou de travail, de télé ou de jardin, de cuisine ou de salle de bains, de bureau ou de clinique, de rangement ou de déco, qu’ils soient petits ou grands, ramener vos meubles le... à... »
Déroulement des actions in situ
Le principe est d’arriver sur un lieu (un espace public bien précis) avec le véhicule art nOmad bourré de meubles divers et variés, tous recouverts de peinture couleur « Or » (ainsi les matières seront cachées et révélées lors des différentes manipulations et opérations de transformation).
1. Les participants seront invités à décharger le contenu du camion - avec l’équipe art nOmad composée pour l'occasion de trois personnes. Un effort de manutention qui sera nécessaire pour rentrer physiquement dans le projet.
2. Ce moment sera suivi par une phase d’observation et de recherche (dessins, manipulations), puis les participants délimiteront l’espace à habiter et choisiront les meubles en fonction de leur projet. Ils fonctionneront par petits groupes ou en solo. L'équipe art nOmad sera bien sûr à leurs côtés pour les accompagner dans ce processus. Les personnes qui manqueront d’idées seront invitées à tirer des incitations à commettre de l’art (petites phrases/mots antisèches en relation avec la thématique).
Chaque personne aura donc trois heures pour créer son espace et pour vivre des situations que nous garderons bien entendu en mémoire sous forme de photos et que nous valoriserons en les diffusant sur différents blogs ou/et en réalisant une édition légère sous forme de cartes postales.

Une occasion unique de vivre des rencontres et des expériences décalées dans des lieux différents qui seront à habiter sans aucune modération !

Photographie ci-dessous : le Véhicule art nOmad fièrement installé dans la cour du château lors du vernissage de l'exposition Habiter au domaine départemental de Chamarande le 31 mai 2015.

2.6.15

Cette semaine !

Retrouvez l'équipe art nOmad pour la 4e année consécutive 
lors des Rendez-vous aux jardins de l'Évêché, à Limoges :
Samedi 6 et dimanche 7 juin de 11h à 18h (tout public, entrée libre)
(le vendredi 5 juin est réservé au public scolaire)

Au menu des ateliers/performances cette année :
Titi & Graminée partent en promenade aux jardins... allègrement équipés !

Esprit du Petit Poucet : convoqué !
Sorties de sentiers : recommandées !
  • L'atelier des précieux-cailloux et autres folles-graines à fabriquer et à semer
    Vous êtes du genre tête-en-l'air et vous craignez de vous perdre dans les méandres dujardin ? Ou alors, vous avez simplement envie de laisser de gracieuses traces (sans l'ombre d'une tache !) derrière vous, symbolisant éphémèrement votre glorieux passage ? Des faux-gros-pavés aux discrètes-et-malignes-caillasses, le champ d'expérimentation sera presque-libre pour vous constituer une collection-bien-à-vous, à déposer stratégiquement ou nonchalamment sur votre chemin ! Matériaux utilisés : plâtre / moules de toutes espèces / carton / objets divers à recouvrir de peinture, encre, papiers...
  • L'atelier des bottes de sept lieux revisitées
    Vous êtes pressés ? On vous court après ? Pour défier joyeusement les espaces à la vitesse de l'éclair, nous avons la solution ! Venez vous confectionner la paire de bottes de vos rêves qui, une fois enfilée, fera de vous un bolide de l'art et des jardins ! Qu'elles soient pointues, carrées, rondes ou complètement biscornues, parfaitement symétriques ou carrément opposées, au dessus des chevilles ou sous les genoux, vos chaussures d'un jour pourront se parer de collages d'images d'oeuvres issues de la collection du Musée du BAL de Limoges (histoire d'être en parfaite harmonie avec les lieux), de clinquantes dorures, ou de toutes autres fantaisies personnelles ! Attention : à tout moment, une course-performance bottOmobile peut être organisée, si les jambes et l'esprit vous en disent ! Matériaux utilisés : cartons, ficelles et cordes, papiers, photocopies, peinture, encre...
  • L'atelier bien planifié
    Avant de partir en ballade, une petite étude des lieux s'impose, pour que le trajet soit Osé ! Sur les plans photocopiés des jardins, vous allez vous tracer un parcours des plus fous, en lignes droites ou en courbes, en cercles ou en étoiles, en dents de scie ou en créneaux et merlons, au hasard du geste ou par formes répétitives, en écrivant des mots ou en dessinant des signes ou autres hiéroglyphes... Et puis, bien sûr, vous allez mettre votre plan à exécution, grandeur nature, agrippé aux manches de l'une de nos traceuses à chaux, pour une virée, certes volatile, mais bel et bien mémorable !
À qui se référer ?
Art orienté objet / Lilian Bourgeat / Roger Caillois / Andy Goldsworthy / Noémie Goudal / Amy Komar / Richard Long / Elspeth McLean / Henri Michaux / Yoran Morvant / Richard Nonas / Margaret Oomen / Simon Oud / Nicolas Party / Sanfourche / Richard Serra / Stalker (collectif) / Ramon Todo / Guillaume Viaud / ... / Jean-Jacques Rousseau / Karl Gottlob Schelle / ... / Les Situationnistes / Les Surréalistes /...

L'équipe art nOmad
Fanny Cavan (étudiante à l'ENSA Limoges) / Clorinde Coranotto (plasticienne-entremétologue et directrice art nOmad) / Camille François (étudiante à l'ENSA Limoges et en stage pour art nOmad) / Ludovic Mallegol (commet de l'art à ses heures) / Céline Matal (artisane du fil) / Aurélie Verlhac (plasticienne et assistante art nOmad).



21.5.15

En approche !

art nOmad prépare ses valises pour se rendre au sublime domaine de Chamarande, situé en territoire essonnien !

Première étape : vernissage de l'exposition estivale Habiter, dimanche 31 mai.

Si l'escapade vous tente, venez retrouver notre drôle de zèbre limousin, fièrement garé dans la cour du château, et découvrir, aussi et surtout, tous les trésors du domaine !




11.5.15

C'était ce premier mai à la Foire annuelle des Grands-Chézeaux !

Il pleuvait, mais nous étions bien là ! 
Nous avons tiré aux dés les textes du livre art nOmad se manifeste ! qui ont été lus en français et en anglais (pardon aux amoureux de la langue anglaise) par des personnes qui passaient par là.
Des petits moments qui nous ont donné de sacrés frissons quand certains ont lu leurs propres textes ou quand nous avons déclamé au micro des témoignages émouvants d'enfants qui nous ont fait grandir !

29.4.15

art nOmad se manifeste à la foire annuelle des Grands-Chézeaux !

Un an après la sortie de l'OVNI éditorial art nOmad se manifeste ! 
Rendez-vous autour du camion zébré pour des rencontres et performances bien tachées et dada-philes, vendredi 1er mai, de 10h à 18h, devant la mairie des Grands-Chézeaux !

Au menu : 
Des ateliers libre-service, des lectures-surprises bilingues, des taches, des dés, des micros et haut-parleurs, des jeux et du hasard, des échanges verbaux & plastiques... Un nouvel épisode d'entremetélogie, en sOmme !


21.4.15

En approche : ce samedi 25 avril à La Souterraine !

En clôture de la résidence art nOmad à l'appartement 105

 
















Ce projet est soutenu par : la DRAC du Limousin ; le conseil régional du Limousin ; le conseil général de la Creuse ; la CAF de la Creuse ; Creusalis ; la ville de La Souterraine ; la MJC - centre social de La Souterraine ; Carrefour Market et par art nOmad dans le cadre du dispositif « une oeuvre près de chez toi », bénéficiant lui-même du soutien du ministère des Droits des Femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports ; du ministère de la Culture et de la Communication et de la direction du mécénat de Total S.A.

C'était le 10 avril dernier !

Workshop à la ressourcerie Recyclabulle de Guéret.

Les habitants du Puycharraud (ÉcoQuartier de La Souterraine) participant au réaménagement de l'appartement 105, avec les équipes d’art nOmad et de la MJC La Souterraine, ont sélectionné dans cette ressourcerie des meubles et autres objets abandonnés ou/et cassés afin de se constituer une collection de matières premières à transformer (à désosser/assembler/fixer/poncer/peindre/recouvrir…), avec pour objectif d’investir fonctionnellement & esthétiquement le 105.



















art nOmad tient à remercier sincèrement l'équipe de Recyclabulle pour son accueil sympathique, sa généreuse disponibilité et l'intérêt qu'elle porte sur le projet du 105.

3.4.15

art nOmad se manifeste au Point Arts de Limoges !

Depuis jeudi 12 mars, art nOmad a posé (une partie de) ses valises au Point Arts de Limoges, lieu de ressources pédagogiques en arts visuels avec galerie d'exposition, situé dans les locaux de l'école élémentaire Jean-Le-Bail à Limoges. 

Au programme :
- 1 installation composée d'impressions sur tapis, sur bâche et sur affiche d’œuvres de Clorinde Coranotto, en lien avec l'“OVNI” éditorial art nOmad se manifeste !
- 6 ateliers arts plastiques sur la thématique des “curiosités” avec 6 classes d'écoles maternelles et primaires du département de la Haute-Vienne
- 1 exposition des travaux des élèves en fin d'intervention, visible à partir du 3 avril
- 1 "goûter de finissage" ouvert à tous le lundi 20 avril à 17h30.


1. Découverte : les enfants visitent l'installation et prennent la pOse.
Ou comment appréhender les matières et matériaux, les techniques et processus de création, comment faire la différence entre un cahier et un livre, entre l'écriture manuelle et l'imprimé, l'original et le dérivé... Comment, aussi, se réapproprier les histoires affectives et les champs d'expérimentations d'une plasticienne-entremétologue pour confectionner sa propre petite mythlologie...









2. ActiOn : les classes se prêtent joyeusement au jeu de la pratique.
En amont de leurs venues, avec l'aide des super-conseillères pédagogiques Florence et Karine, responsables du Point Arts, nous avons préparé et transmis à chacune des classes, une bouteille plastique (comme une bouteille à la mer) aux thématiques changeantes, contenant des incitions à commettre de l'art (sous formes d'images, petits objets et mots), issues du livre art nOmad se manifeste ! Ces incitations étaient accompagnées d'un-mode-d'emploi-lettre-de-requête, adressé aux enfants et à leur instituteur/institutrice, leur demandant d'une part de réfléchir à ce qu'ils pourraient bien faire de ce curieux envoi et, d'autre part, de collecter à leur tour des images, petits objets et mots en relation avec le contenu de la bouteille, afin de nourrir et de personnaliser les ateliers auxquels ils allaient participer.
Les jours J, les enfants ont ainsi pu créer sur place leur propres “tapis” collectifs & en relief, inspirés par les nouvelles histoires ainsi déclenchées, par leurs envies, leurs coups-de-coeur, leurs trésors et mondes rêvés...


18.2.15

Sur la toile (2) !

La conférence donnée par Paul Ardenne le 16 octobre 2014 à l'ENSA Limoges — en compagnie de Clorinde Coranotto — et intitulée "art nOmad", relocaliser la création artistique est désormais disponible sur la chaîne YouTube de l'École. La voici !
Et pour un compte-rendu détaillé de cette soirée/actiOn mémorable, rendez-vous sur le blog du livre art nOmad se manifeste ! par ici.


17.2.15

En approche : à l'issue de la 3e séance de workshops au 105 !

Dans le cadre de sa résidence à l’appartement 105 intitulée : 
art nOmad fait moteur ! de l'espace intime à l'espace public
(et toujours en partenariat avec la MJC – centre social de La Souterraine), 
art nOmad y organise une petite Veillée vidéo samedi 21 février à partir de 18h.

Tous les Habitants de l’ÉcoQuartier du Puycharraud sont ainsi invités à venir assister à une projection d’œuvres vidéos issues de la collection du FRAC – fonds régional d’art contemporain du Limousin, puis à en débattre autour de quelques petits mets spécialement concoctés/réunis par tOus !

Ci-dessous : document de présentation des vidéos projetées.


















Et pour suivre l'avancement de la résidence, rendez-vous à l'adresse : http://105lepuych.wordpress.com/

11.2.15

Sur la toile !

C'était le 17 décembre dernier à la CCI - chambre de commerce et d'industrie de Limoges. Clorinde Coranotto y donnait une conférence intitulée : "L'entremétologie : un art humaniste", devant un auditoire composé d'entrepreneurs et de commerçants de la région Limousin, dans le cadre de l'événementiel TEDx.
Il est bien sûr question (entre autres) d'art nOmad se manifeste !

29.1.15

C'était les 23 et 24 janvier derniers à La Souterraine !

Premiers workshops avec les habitants de l'ÉcoQuartier du Puycharraud, en vue de la réhabilitation artistique de l'appartement 105 !
Pour un compte-rendu détaillé du chantier (et encore + d'images !), rendez-vous sur le blog consacré à cette résidence toute fraiche : http://105lepuych.wordpress.com/a-bord-des-workshopsperformances/workshops-1-vendredi-23-et-samedi-24-janvier/

Et pour la suite des aventures, rendez-vous vendredi 30 et samedi 31 janvier pour deux nouvelles séances de workshops !

19.1.15

J-4 : début de la résidence art nOmad à l'appartement 105, à La Souterraine !

L'équipe art nOmad et celle de la MJC - Centre social de La Souterraine donnent rendez-vous à tous les Habitants de l'ÉcoQuartier du Puycharraud, vendredi 23 et samedi 24 janvier dès 14h30, à l'appartement 105, pour débuter le chantier de réaménagement artistique de ce logement social, sous forme de workshops/performances collectives.

Pour plus de renseignements et pour suivre toute l'évolution de ce projet de résidence intitulé art nOmad fait moteur ! de l'espace intime à l'espace public, rendez-vous sur le blog qui lui est consacré : http://105lepuych.wordpress.com/





6.1.15

Meilleurs voeux !

Toute l'équipe art nOmad vous souhaite une excellente et belle année 2015 !
Au plaisir, bien sûr, de vous croiser bientôt sur nos futurs chantiers !